Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 00:49

Valls prévient, tous ceux qui défendront leur droit à l’existence et qui ne sont pas adhérent à la FNSA, ils seront arrêtés comme de vulgaires criminels et qualifié de voyou. En tant que socialiste j’ai été longtemps milité au PS que j’ai quitté en 1995 quand j’ai compris qu’il ne redeviendrait pas socialiste. Cela ne me dispense pas devant de tel comportement de m’interroger, comment nous avons pu nourrir en notre sein de tels serpents à sonnettes. Cela a commencé quand, pour être réélu en 1988 Mitterrand c’est ouvert à la population civile, une faune d’affairistes et d’arrivistes se sont précipités donnant au PS le visage qui est le sien aujourd’hui.

Le paradoxe fut que celui qui milita pour l’établissement de la social-démocratie au sein du PS renonça à se présenter à sa succession présidentielle, je pense à Delors.

Mais voyons ce qu’il ce passa de comparable au 19 siècle.

De triste mémoire, Fourmies fut en 1891 le symbole de la répression des forces armées à l’époque contre les grèves revendicatrices de la journée de huit heures.

Cette journée se termina par environ par 9 morts et plus d’une trentaine de blessés sous la présidence du conseil de Sadi Carnot. Cet événement fut plus tard un déterminant de la création de la SFIO. Vue la situation du PS actuellement, c’est plutôt drôle de le rappeler. Cela permet de mesurer leur descente aux enfers qu’ils appellent la « gauche moderne ».

A paris de la même année, ce sont les policiers qui arrêtent 3 anarchistes dans une échauffourée autour de l’emblème du drapeau dont veulent s’emparer. Des coups de feu sont échangés, un gendarme et un anarchiste blessé, trois anarchistes sont arrêtés et passés à tabac au poste de police. Le 28 août 1891 leurs procès a lieu, l’avocat général demande la peine de mort, les juges condamne l’un deux à cinq ans d’emprisonnement.

Ces trois anarchistes appartenaient à un groupe d’une trentaine qui défilaient drapeau en tête de le Valois-Perret à Clichy et revendiquaient comme à Fourmies de ne travailler que huit heures.

Aujourd’hui plus personne n’apprend le gout de sang de ces huit heures. Si je le rappelle, ce n’est pas pour les morts, il y en a eu bien d’autres pour d’autres horreurs, mais pour établir le parallèle dans la réponse des gouvernants de l’époque vis-à-vis des faibles qui se révoltent pour ne pas subir l’asservissement des décisions du patronat capitaliste.

Hier, ils voulaient moins travailler et ils reçoivent des balles et des arrestations.

C’est la réponse répressive des gouvernants conservateurs de l’époque auquel s’opposaient les socialistes, Aujourd’hui dans une échauffourée ou les salariés réclament du travail, une chemise est déchirée et c’est un gouvernement socialiste qui les traite de voyou et ils risquent cinq ans de prison et 45 000 € d’amandes.

Et l’opposition se joint à leur voie, (républicain) sauf, les socialistes du FDG.

Je laisse à chacun le choix d’appréciation du comparatif en concevant les événement à leur époque.

Pour ma part il y a là un choix répressif volontaire du gouvernement que ce soit par la qualification (voyou), que ce soit par leur appréhension (à 6h du matin) que ce soit par leur garde à vue,( aucun d’eux ne songeait à partir). Nous nous trouvons devant un choix de classe du gouvernement (que chacun s’obstine encore de dire socialiste) qui se sont inversés quant nous les comparons à sa réponse face aux manifestations des bonnets rouges et d la FNSA.

Si aux régionales le PS arrive à avoir une région je veux bien me pendre, mais comme je tiens à la vie peut être y aura-t-il des irréductibles.

Partager cet article

Repost 0
Published by ddacoudre - dans critique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • : le monde dépend du regard que l'on porte. Cela emporte de comprendre que si un flux d'énergie qui circule sans but dans le cosmos donne la vie, tout ce que nous concevons atteint un seuil où tout s'écroule. C'est ainsi que si Un dispose d'une vérité absolue il peut se suicider, car c'est un mort vivant qui ne peut développer que la mort qu'il porte.......
  • Contact

Recherche