Le monde de 2040.

Publié le 24 Novembre 2021

Si la plupart des citoyens s'occupent de leur petit monde étroit, d'autres imaginent où se projettent à demain car nous en avons la possibilité cérébrale, il suffit de la nourrir d'informations autres que la télé.
Hier les manants travaillaient du levé au couché du soleil, et n'étaient informés que par le curé le dimanche à la messe.
Aujourd'hui nous travaillons en moyenne 41 h semaine et passons le reste du temps aux loisirs, et nous nous informons tous les jours, le soir quand nous mettons la grande messe médiatique télévisuelle, 96% des citoyens si adonnent.
C'est mieux que tous les dimanches, sauf que c'est une fréquence d'endoctrinement Palovien.

Pourtant en juin 2021 est paru en librairie, Le monde de 2040, dont les citoyens du monde se foutent éperdument. Devenant ainsi les pions d'un jeu d'échecs des puissants qui y jouent. Je sais c'est triste mais c'est comme cela.

Cet ouvrage est le rapport que rédige tous les deux ans la CIA pour les présidents du pays p. Ca fonctionne comme cela à moins que vous pensiez que les présidents ont la science infuse. En France en plus des rapports internationeaux, c'est le patronat et la banque de France entre autres qui alimentent en informations le pouvoir.

Ce rapport dressé par des experts et des scientifiques imaginent ce que seront les rapports mondiaux et régionaux ( par régionaux il faut entendre entre états)
Cinq orientations ont été définies seule la cinquième ne débouche pas sur des conflits en instituant une collaboration mondiale ( ne pas confondre avec un pouvoir mondial) par des accords bilatéraux ou internationeaux.

Pour le reste il y a bien recul des démocraties qui s'observe à partir des années entre 90 et 99.;,depuis nous sommes passés de l'échelon 0,4 à 0,3.
Les facteurs mis en évidences sont le nationalisme pour unifier les populations contre un ennemi étranger. Je pense que tout un chacun peut y voir le choix politique du RN et de Zemmour. Il y a longtemps que ce type d'orientation politique est classé comme fascisant. Je sais que ca ne plaît pas à certains, mais je ne vais pas pour leurs faire plaisir nier les critères de son développement, il n'avaient qu'à aller d'instruire c'est disponible sur le net.

 

Là ce n'est plus moi qui l'écrit comme je l'ai souvent fait, mais des experts et des scientifiques.

Nous sommes donc en pays de connaissances depuis les années 90 les faits divers, les documentaires d'interventions policières, les émissions sur la criminalité, et la litanie de drames, que l'on se demande si le bonheur existe.

L'accent est mis sur la prolifération des armements nucléaire.

La seule note d'espérance est qu'incapable d'attirer les talents au niveau mondial ou de maintenir une collaboration internationale, l'innovation technologique s'atrophie ; de sorte que les pays riches commencent à compenser en transférant des ressources vers le domaine de l'éducation.

Voilà quelque chose qui me ravit.
En 1980 j'ai proposé à la commission nationale pour l'emploi cette orientation en vain. J'ai donc écrit en 1999 un essai qui s'intitule Rémunérer les hommes pour apprendre.
Il est accessible sur mon blog, ddacoudre overblog. 

Le rapport note que les états respectent de moins en moins les actions collectives visant à lutter contre le réchauffement, les disparités en matière de santé et de pauvreté vacillent, tandis que les états prennent des risques avec des solutions indépendantes aux impacts catastrophiques.

Le recul de la démocratie dans certaines démocraties occidentales est à la méfiance du public à l'égard des capacités, des politiques, des partis et des élites en place.
Ainsi que l'inquiètude suscité par Les bouleversements économiques, reversement de statut et l'immigration ont favorisé la monté de dirigeants peu Libéraux (c'est gentil tout plein peu Libéraux pour dire fascisant). j'ai souvent écrit que le capitalisme n'est pas le libéralisme.
Le libéralisme n'emporte pas le droit à l'exploitation de son semblable.

Or dans l'Union européenne et la mondialisation c' est ce qui ont entrevue les citoyens après une période d'illusions. Une exploitation dont le chef de guerre était les USA, et non une collaboratrion comme l'envisage ce rapport pour éviter les conflits entre blocs.
Est-ce seulement la faute des partis, ce serait trop facile en évacuant la responsabilité des citoyens.
Certes les USA n'ont pas le choix nous en France si. Pourtant les partis qui proposaient une autre politique existaient, tel Mélenchon, le Npa, le Pc ou d'autres.
sauf que les citoyens sont crus que le PS au pouvoir après 1984 était socialiste, et sans distinction ils ont écarté toute référence au socialisme écarté le mot gauche.
Ils se sont réfugiés dans l'abstention et le dénigrement au risque de confirmer avec la RN et Zemmour ce que dit ce rapport.


 

Rédigé par ddacoudre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article