Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 02:07

Voila un sujet bien épineux et passionnant qui m’est en évidence que notre existence participe à ce que j’ai appelé un « déterminisme aléatoire ». Faire se juxtaposer deux mots qui s‘opposent choque notre logique linéaire, or notre logique linéaire est du déterminisme, et grâce à nos observations nous savons que ce déterminisme est aléatoire car il dépendra de ce que nous seront capable de comprendre et que nous tiendrons comme vérité pour les plus obscurantiste et une exactitude réfutable pour les plus avisés.

 

Pourtant l’un et l’autre retireront   de cette compréhension le moyen d’assurer leur existence pour rendre demain prévisible, moins stressant, plus assuré pour affronter un monde, une existence incertaine et dont le connu n’est que la compilation d’une mémorisation normalisé organisé pour satisfaire nos désirs qui eux sont en contact direct avec la totalité du monde environnemental dont nous ne décryptons que des fragments qui au fils des générations ont réorganisé notre perception et compréhension par l’agrandissement technologique de nos sens , nous permettant par l’intelligence d’entrer dans des mondes que nos sens percevaient en toute ignorance (le monde quantique).

 

Il devient une évidence que l’homme échoue devant toutes les tentatives de conserver demain comme hier, se pose donc à lui en permanence la nécessité d’avoir le discernement nécessaire pour trouver le juste à propos des situations, mais cela ne peut se faire dans des rapports erronés.

 

Or ce sont eux qui sont le fondement de notre société sédentaire, car nous devons apprendre à clore notre psychisme pour évacuer l’incertitude sous laquelle il succomberait durant son élaboration, mais ensuite il faut le libérer pour apprendre que demain est une inconnue dont nous ne pouvons disposer que de mots fondateurs et castrateurs issus du passé qui n’est plus pour imaginer un avenir qui sera forcément différent des mots qui vont le construire, même si nous devrions apprendre que ce que nous pensons (issus de nos perceptions émotionnelles de l’environnement) est en potentialité d’être, si non nous ne pourrions le penser, mais que nos pensés ne se réaliserons pas forcément à la lettre des mots qui l’ont formulé. Nous savons que tous ceux qui essaient de faire cela tombent dans l’intégrisme.

 

L’incertitude est donc la seule terre à conquérir et pour cela il faut être assuré pour ne pas si lancer avec la peur du lendemain. Ce qui nous entraine dans la recherche de seuils  incitatifs à la créativité dont forcément à chaque extrémité il y aura des excès qui seront autant de sources d’erreurs imposant le choix de voies ou jalons à planter.

Ainsi poser un projet pour faire face à l'incertitude, c'est reconnaitre que sans elle nous serions dans le déterminisme le plus absolu donc une non existence humaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by ddacoudre - dans critique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • : le monde dépend du regard que l'on porte. Cela emporte de comprendre que si un flux d'énergie qui circule sans but dans le cosmos donne la vie, tout ce que nous concevons atteint un seuil où tout s'écroule. C'est ainsi que si Un dispose d'une vérité absolue il peut se suicider, car c'est un mort vivant qui ne peut développer que la mort qu'il porte.......
  • Contact

Recherche