Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 23:05

 

La dernière décision du président d’exiger que les responsables de l’état passent leurs vacances en France relève de l’Autocratisme.

Il y a comme dans bien d’autre domaine un devoir de réserve qui tient à la représentation des fonctions que l’on assume. Cela se fait au quotidien, même pour les plus humbles d’entre nous quand nous percevons l’anachronisme qui peut y avoir entre nos pensés, nos fonctions et nos actes.

C’est ce que j’appelle trouver le juste à-propos, acte particulièrement difficile qui ne se bonifie qu’avec l’expérience de la vie entre souffrances et bonheurs.

Il ne faut donc pas espérer le trouver chez ceux qui ont peur de tout, et qui attendent de l’existence que du bonheur ignorant le mode échec sur laquelle se construit notre existence.

La conséquence en est un seuil de tolérance de plus en plus bas jusqu'à atteindre la folie, c’est dans se cycle que nous nous sommes installés, listant les faits divers au quotidien, toujours surpris qu’il y en ait toujours malgré toutes les lois d’opportunités, escalade somatique dont l’on sort toujours déçue car elle à une limite irréversible au-delà de laquelle si l’on accepte pas le risque de nos propres organisations, alors nous construirons des dictatures qui causerons plus de morts et de souffrances que celles qu’elles voulait éviter.

 

Toutes les mesures punitives trouvent leurs seuils d’accoutumance où elles deviennent moins efficientes. Les cris d’orfraie du ministre de l’intérieur au constat de l’augmentation des accidents mortels ni changerons rien. N’importe quel scientifique nous démontrerait la probabilité de ce risque, dans lequel n’entre pas que le comportement délictueux du conducteur, ce qu’étayent toujours notre ministre et qui a fini par criminaliser les citoyens normaux.

Il y a même un seuil ou la répétitivité des mises en garde devient contre productive.

Chacun de nous peut vérifier cela avec ses enfants, alors pourquoi voudrions nous qu’il en soit différent avec un gouvernement qui materne la population la culpabilise en permanence, se précipite à son chevet aux moindres maux.

L’infantilisation de notre société est visible et je laisse le soin aux spécialistes d’en tirer les conclusions.

Il y a comme une abdication du monde des adultes qui ont fini par prendre conscience que depuis qu’ils votent pour des dirigeants qui leurs promettent le bonheur, les difficultés perdurent et s’accroissent.

Mais voilà nous avons pour la plus part abandonné le terrain citoyen, pour nager dans le bonheur illusoire de la consommation et aujourd’hui où il faudrait du juste à-propos, nous ne disposons que de haines de rancœurs de mesquineries et la politique se résume à des procès de personnes, tellement elles se ont vendues leurs images plus que leur politique.

 

Alors nous nous trouvons devant une nouvelle réaction inappropriée de notre Randall national qui fait des lois aussi vite que Lucky Luke tire au révolver.

 

Il n’y avait que dans les dictatures communistes que les dirigeants ne partaient pas en vacances à l’étranger. Ce président ne recule devant rien, une fois de plus il va faire rire de nous.

Je n’ai pas particulièrement suivit l’épisode des vacances de MAM, sa bourde ou celle de Jupé avait une plus grande porté politique sur la réalité du fond de ce gouvernement, que les avantages que tire de sa fonction ou de ses relation MAM.

Mais l’enseignement qu’il me semble utile de regarder est l’enchainement des fait qui reposent sur des appréciations suggestives exprimant des frustrations, et des jeux de manipulation.

Ben Ali et Moubarak, ne sont pas des dictateurs, personne n’à oser dire cela, que dans un excès d’euphorie, d’espérance, de colère, les populations concerné le disent, que nous aussi nous le disions, soit, mais pas ceux qui ont la charge d’informer la population.

 

En Tunisie et en Egypte il n’y a pas de révolution pour l’instant, non plus.

 

Ces deux pays sont des états de droit et c’est en faisant voter des lois comme nous sur la sécurité des personnes et de l’état qu’ils en sont arrivés là.

A contrôler l’information, à contrôler internet (comme les chinois) à contrôler les opposants, leur crédo étaient que les forces de l’ordre soient visible pour être un maximum dissuasive.

 

Je vous paris mon billet que c’est ce que va proposer le gouvernement. Face à la recrudescence des accidents de la route, bref ils en faisaient juste un peut plus que nous, et moins habilement, d’où l’aide de MAM.

 

Alors c’est avantageux de laisser penser que ces dirigeants étaient des dictateurs et non des autocrates, des hommes qui voulaient disposer du pouvoir absolu, tient comme notre président, cela évite de se regarder.

Et voila qu’avec l’affaire des vacances de MAM cela se retourne contre elles.

 Je n’en suis pas fâché, mais je ne trouve pas cela décent, à moins de démonter la réalité de connivences.

Sinon il va falloir interdire les vacances en dictatures aux français, il va falloir refuser toutes les productions qui nous arrivent de ces pays. J’ai le souvenir de Mitterrand qui disait « s’il ne fallait commercer qu’avec des démocraties l’on ne commercerait pas avec grand monde ».

 

Quand le pouvoir économique et financier échappent aux dirigeant politiques, il ne leur reste plus qu’a se regarder le nombril, et parfois plus bas. Depuis des années nous vivons comme cela, et durant ce temps là, durant toutes les périodes ou l’information insignifiante a capté notre attention, le gouvernement démantèle l’état, sa fonction publique, sa justice, son éducation, sa solidarité, contrôle l’information, contrôle la population, tout cela avec notre bénédiction.

 

Alors sommes nous sur qu’en criant sus aux dictateurs et vive la révolution, ce n’était pas de nous que nous parlions

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ddacoudre - dans critique
commenter cet article

commentaires

Ricoxy 10/02/2011 08:37


Les ministres doivent passer leurs vacances en France. Cela rappelle l'injonction de Poutine, selon laquelle les Russes doivent skier en Russie et non sur les Alpes. Poutine, Sarkozy ou : Qui se
ressemble s'assemble.


Présentation

  • : Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • : le monde dépend du regard que l'on porte. Cela emporte de comprendre que si un flux d'énergie qui circule sans but dans le cosmos donne la vie, tout ce que nous concevons atteint un seuil où tout s'écroule. C'est ainsi que si Un dispose d'une vérité absolue il peut se suicider, car c'est un mort vivant qui ne peut développer que la mort qu'il porte.......
  • Contact

Recherche