Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 16:40

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

 

 

Les échanges de diatribes entre le PDG de Titan et notre ministre est édifiant du niveau d'imbécilité où nous en sommes arrivés.

Le drame c'est qu'il ne se trouve ni un homme politique, ni un philosophe ou un sociologue pour venir relever le débat, sachant qu'il ne faut compter sur aucun journaliste qui en vivent ou ne sont pas mieux loti.

Ainsi nous nous enlisons en permanence et il faut entendre ou lire des absurdités de celles écrites par ce PDG dont à l'analyse l'on se demande s'il a eu sont certificat d'étude et s'il est sorti de la cour de récréation du primaire. Ce qui m'attriste le plus c'est que les médias et notre gentes politique se croient obligés d'aller dans la même cour, pare que nos citoyens dans leurs majorités depuis les années 90 en ont fait leurs jeux favoris. Des joutes verbales qui vous trouent le cul et vous lavent l'intelligence et érigent en débat politique la médiocrité.

 

Ne pensez pas qu'il s'agisse pour moi d'être pédant, insultant, méprisant de ceux qui s'y livrent, seulement d'être un miroir, je suis certainement excessif pour mieux tracer l'image, de ce à quoi se résume nos débats politiques depuis 90, pour essayer de dire que ce n'est pas avec de tels échanges qui ne drainent que des polémiques stériles que nous pourrons envisager un avenir plus reluisant.

À ce train-là nous deviendrons comme cet américain « politiquement illettré » nous contentant de lire des bandes dessinées ludiques et des interviews du genre de ceux que l'on entend dans chez footballeurs, rien contre ces joueurs, mais il faut bien reconnaître que nous sommes proches de la nullité. J'aime ce sport que je regarde, mais à chaque interview je désespère d'y trouver un éclair « d'intelligence ».

C'est à ce niveau que descend tout doucement notre débat politique et si nous pensons avec pouvoir trouver des solutions à la main mise du pouvoir financier, de l'évolution de la rareté des ressources, du glissement vers la régression sociale, de la lutte contre les pollutions, nous aurons, comme nous en prenons le chemin, le temps de crever la gueule ouverte.

Alors, sommes-nous des sots, certainement pas et si nous développons l'imbécilité des citoyens c'est sciemment. Le sont-ils pour autant, bien sûr que non, c'est bien là le drame, ils disposent d'une intelligence que nous gaspillons dans des débats stériles et des informations insignifiantes pour leur occuper le cerveau, le mobiliser, l'orienter en dehors de l'essentiel, qui s'il est local pour chacun, il dépend d'une compréhension d'une complexité plus large et mondiale qui ne s'acquiert que par l'intelligence disponible que l'on nourrit par l'éducation et l'information.

Or chacun quitte assez tôt la scolarité avant d'avoir acquis les bases d'accès à cette complexité, et l'information médiatique qui est délivrée depuis 90 est faite pour leur occuper l'espace d'intelligence disponible, afin qu'ils n'aient pas à réfléchir, et au risque de vous déplaire ça fonctionne.

Nous trouvons cela dans les résultats électoraux. L'abstention politique de ces dernières années démontrent s'il le fallait QUE LES CERVEAUX SONT VIDES.

Il est donc anormal que devant l'échantillon existant de pensés politiques ces voix se réfugient dans l'abstention ou le vote d'élimination.

Cela démontre également la part disponible d'intelligence et la résistance résiduelle des citoyens à leurs « inbicilisations », malheureusement elle n'est pas productive et ce n'est pas non plus dans le vote blanc qu'elle se construira.

Pourtant, cette situation satisfait pleinement les tenants du pouvoir actuel ou passé, c'est vieux comme le monde que ceux qui détiennent le pouvoir n'ont pas intérêt à émanciper leur population.

Nous sommes exactement dans ce cadre, il est plus d'actualité que ce que nous pouvons le l'imaginer. Ainsi les diatribes autour de Titan, autour des lasagnes au cheval et autres qui durent des jours avec leur rebondissement ont écarté du débat le sujet brulant de la récession économique analysé par l'UE qui nous promettait prospérité grâce à la lutte contre l'endettement.

C'est cerveaux resteront donc vides de capacité d'innovations, même durant les périodes électorales, car ils ne reçoivent aucune nourriture substantielle, ils se nourrissent pour la majorité (96%) des informations télévisuelles, malgré tous les blogs des partis qui sont proportionnellement peu lus 4%.

Il y a urgence et donc si nous voulons apporter des solutions à nos difficultés, il semblerait qu'avant de virer nos hommes politiques il faille vire les chiens de garde de l'audio visuel.

Il y a très longtemps une querelle amicale m'avait opposé à mon secrétaire confédéral, je lui reprochais de ne pas investir dans les médias et ne pas essayer de disposer d'une chaîne télévisuelle, car la lutte se menait là, nous étions en 1991.

Aujourd'hui LCP (la chaine parlementaire) recueille 11,8 millions de téléspectateurs qui regardent chaque semaine une information durant plus d'une minute....Des millions de français écoutent durant une minute une information de la chaine parlementaire. Dans le même temps tous les jours TF1 fait au JT 6, 8 millions d'auditeurs, A2, 6,5 millions, FR3 2 millions soit 15 millions d'auditeurs qui chaque soir durant 20 minutes se font laver le cerveaux.

J'ai souvent dit dans ma vie de militant que si nous disposons tous d'une intelligence quasi identique nous ne sommes pas égaux dans l'utilisation qui en découle du fait de notre naissance, il est donc important même « ignorant »(ne disposant pas des savoirs nécessaires) de dire pour le moins ce que nous ne voulons pas. Alors, certes les citoyens ont dit qu'ils ne voulaient pas de Sarkozy, et demain ils diront qu'ils ne veulent plus de Hollande qui mène la même politique, mais comme tous les jours ils reçoivent la même nourriture informative à 96% ils élirons un quidam identique aux autres, car leur cerveau est vide de source comparative qu'on leur soustrait volontairement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ddacoudre - dans critique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • : le monde dépend du regard que l'on porte. Cela emporte de comprendre que si un flux d'énergie qui circule sans but dans le cosmos donne la vie, tout ce que nous concevons atteint un seuil où tout s'écroule. C'est ainsi que si Un dispose d'une vérité absolue il peut se suicider, car c'est un mort vivant qui ne peut développer que la mort qu'il porte.......
  • Contact

Recherche