Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 23:01

 

 

 

La fronde du peuple tunisien serait partie suivant les commentaires que j’écoute ou lit de l’augmentation du prix des produits de première nécessité et de l’immolation d’un jeune homme qui essayait de s’en sortir par un étal sauvage.

 

S’il est bien connu qu’il faut toujours une goutte pour faire déborder le verre, il demeure important de savoir ce qui le rempli d’un breuvage amer.

Beaucoup, dans des articles se sont appesantis dessus et l’on fait mieux que je n’aurais pu le faire.

Mais je suis plus intéressé par le parallèle que l’on peut faire entre l’autocratie tunisienne d’un dirigent élu démocratiquement, dont les uns et les autres signalent le contrôle de la presse, la répression policière, les cousinages et les corruptions, et l’action de notre autocrate.

 

Deux réactions sont indicatives, celle de DSK qui avait venté l’exemplarité économique de la Tunisie, et MAM qui propose le savoir faire des brigades antiémeutes françaises pour rétablir l’ordre.

 

Si nous suivons la vie politique française depuis l’élection de notre président, nous avons eu la criminalisation du citoyen normal (augmentation de garde à vue, prison pour accident de la route mortel et d’autres, contrôle vidéo amplifié, création de fichier ADN, loi ADOPI, etc.) soit un contrôle accru de la population

 

Nous avons régulièrement des affaires des cousinages, des affaires de prise illégales d’intérêts, une « sur-médiatisation » du président (Ben Ali érigeait ses portraits, nous le sien parcours la presse), une omni présence  dans la gouvernance du pays laissant ses ministres jouer le rôle de potiche et de fan, un parlement le doigt sur la couture de pantalon, la maitrise des médias par cousinage et collision d’intérêts, soumission au marché comme la Tunisie l’est au FMI, une tentative de main mise sur la justice, bref à y regarder de prêt rien qui ne le distingue d’un Ben Ali.

 

Et pourtant chez nous tout ceci n’a donné lieu qu’à une abstention massive au régionale, et une manifestation carnavalesque durant un mois pour s’opposer au projet de retraite, la jeunesse, hors estudiantine, était au boulot.

 

En clair nous n’avons eu que des réactions d’un peuple peureux et servile.

 

Alors à quoi devons nous cela, et bien à notre distraction favorite, nous faire peur avec l’islam, d’épouvantail sécuritaire agité en permanence par le pouvoir et la presse aux ordres qui aujourd’hui apeure prés de 62% de la population autour d’un mythe médiatiquement entretenu.

Nous le voyons encore avec la journée de deuil organisé à la suite de la mort des deux otages (indépendamment de la réalité du drame)

A quoi devons nous cela à une désinformation permanente anesthésiante n’oublions pas que 88% des français s’informent aux  JT qui passent en boucle les fais divers, et théâtralise la politique.

A quoi devons nous cela, à notre nouveau mode de fédération, la population se fédère autour des drames collectifs ou individuels faisant appel à l’émotion.

La population a abandonné le foot depuis la dernière coupe du monde, etne sait plus ce qu’est un projet politique utopique.

A quoi devons nous cette passivité affligeante, aux publicistes communicants qui disposent de toutes les connaissances de la psychologie humaine, tandis que la population dispose de plus en plus de l’ignorance qui façonne la graine d’esclave, mais pas de sensibilité, car parfois elle vit ses désirs par procuration.

Tel fut le cas lors de l’élection de Barack Obama transférant sur lui leurs espoirs qu’ils nourrissaient pour eux mêmes.

Aujourd’hui avec la fronde tunisienne nous avons le même scénario, après une hésitation du pouvoir pour soutenir Ben Ali tous applaudissent à l’effondrement de son organisation autocratique alors que depuis l’élection de Sarkozy nous vivons dans une.

 

En fait nous nous félicitons du courage qu’on les autres.

 

Alors s’il ne tient qu’a l’augmentation des prix pour le retrouver, je vous en donne quelques unes.

 

                              2000                     2010               écart

 

La baguette          3f (0.46€)               0.85€              + 85%

Choux                  4f (0.69€)               1.50€              +118%

Café                     6f (0.91€)               1.50€              + 64%

Gaz butane          130f (19.82€)         30€                  +51%

Lait                     1.30 (0.20€)            0.56€               +183%

Brie                     2.60f (0.40€)          0.94€               +137%

Coulommiers      5.20f (0.79€)          2.07€               + 161%

Pomme de terre  1.50f  (0.23€)         3.30 €               +4135%

Beurre                3.75f (0.57€)          0.95 €                +66%

Baril de brut       30€                         119€                  +396%

Fuel domestique 0.35€                      0.85€                 + 145%

 

Salaire moyen   16875 €                  16792 €               - 0.5%

 

Salaire mensuel du président

                            6075.89€              19331 €               + 218%

 

J’arrête la liste. Ces chiffres sont à prendre à titre indicatif car je n’ai pas vérifié leur exactitude.

Partager cet article

Repost 0
Published by ddacoudre - dans critique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • : le monde dépend du regard que l'on porte. Cela emporte de comprendre que si un flux d'énergie qui circule sans but dans le cosmos donne la vie, tout ce que nous concevons atteint un seuil où tout s'écroule. C'est ainsi que si Un dispose d'une vérité absolue il peut se suicider, car c'est un mort vivant qui ne peut développer que la mort qu'il porte.......
  • Contact

Recherche