Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 00:34

 

 

En ce moment de part ses prises de position et ses déclarations, la potentielle présidente du front national se montre une digne héritière.

S’il est regrettable de voir toute la presse en faire ses choux gras, comme si nous étions devant une déclaration exceptionnelle, qui n’est qu’une harangue de plus à destination de tous les xénophobes et racistes, qui commencent à se faire nombreux y compris en l’Europe..

 

Ceci devrait mettre en alerte tous les démocrates. Non les déclarations de Marine le Pen ou autres, il n’y a aucune nouveauté, ci ce n’est le fait qu’après les événements que nous avions vécu en 2002, nous nous retrouvions devant la même situation, comme si depuis rien ne c’était rien produit.

 

Il en ressort au moins une indication c’est que la politique des gouvernants depuis lors n’ont rien changé à la condition des citoyens.

Cela démontre  l’erreur de l’UMP et l’incurie de ses parlementaires qui ont cherché leur salut sur le terrain miné de la xénophobie qui élève des boucs émissaires en ennemie de l’intérieur et ouvre la voix au fascisme.

 Il ne s’agit pas de dire que l’UMP est devenu l’égale du FN, mais ce qui les unis et d’avoir ciblé le même électorat. Nous devons bien reconnaître à ce jour, qu’après avoir perdu sur le terrain économique, après avoir perdu sur le terrain financier, ils sont entrain de perdre sur le terrain sécuritaire.

Terrain qu’avait privilégié notre président depuis qu’il était ministre de l’intérieur pour asseoir son élection. Comme l’écrit Koustouzis ils ont semé et le FN récolte.

 

Dire que nous glissons vers la fascisation n’est pas surfait, qu’elle ressemblera à celles que nous connaissions, certainement pas, et c’est cela le point difficile, car l’on peut être attaché a sa nation sans être un nationaliste, l’on peut être attaché à son identité sans vouloir qu’il n’y ait que des copies conformes, et ainsi de suite.

Un des critères essentiels est de rechercher comment nous construisons des ennemies de l’intérieur qui deviendront les futures victimes.

Il se construise par un long processus qu’il n’est pas donner de saisir car l’on ne porte pas un regard de l’extérieur sur nos comportements qui y conduiront.

La nation et l’identité en sont le ciment, car ils exigent l’homogénéité des citoyens et rejette de fait toute autre culture, ce rejet peu se formaliser par la xénophobie et le racisme.

C’est à ce titre que nous les pénalisons.

 Or en ces périodes de difficultés économiques, ce qui c’est appelé la préférence nationale, n’est qu’une hiérarchie sociale  qui reçoit un écho, et l’étranger et l’ethnique ne sont pas les biens venus avec tous ce qui se rattache à eux de prêt et de loin.

Alors c’est par là, que s’obtenir l’adhésion populaire par des techniques démagogiques, (comme celle qui fait la une), et le populisme dans son acception négative qui consiste à abuser de la peur et de l’ignorance des populations.

Dans le même temps il s'agit autour de cette adhésion de mobiliser autour de valeurs comme le patriotisme, les idéaux de « rénovation » nationale et de pureté qui rejette les autres, croire, obéir, combattre deviennent des valeurs.

Analyser et critiquer devient de l'insubordination, les difficultés de la vie de la dangerosité. Il est donc nécessaire de faire naître un sentiment d'urgence, de désigner un ennemi commun cherchant à détruire le collectif et contre lequel le groupe tout entier doit se mobiliser.

 

Une fois qu’il est désigné la mobilisation s’organise autour de lui, et permet de réprimer sévèrement sans perdre la caution populaire.

Alors si vous remémorer notre vie depuis 2000, il serait bien curieux de ne pas y retrouvé cela mis en œuvre par l’UMP.

Mais pour ceux qui ont les moyens de faire des analyses plus pointu, la disparition de la gauche socialisante et son poids sur la vie politique à laissé la place libre à ce développement et ses substitues y ont concouru en ne pouvant pas apporter de solutions durables aux difficultés économiques qui est aussi le terreau des inquiétudes.

Mais il serait injuste de laisser de côté le concours qu’apportent les médias en recherchant au travers de cette évolution des buzz qui démultiplient la réalité, par vénalité ou collusion politique.

 

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by ddacoudre - dans critique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • Le blog de ddacoudre.over-blog.com
  • : le monde dépend du regard que l'on porte. Cela emporte de comprendre que si un flux d'énergie qui circule sans but dans le cosmos donne la vie, tout ce que nous concevons atteint un seuil où tout s'écroule. C'est ainsi que si Un dispose d'une vérité absolue il peut se suicider, car c'est un mort vivant qui ne peut développer que la mort qu'il porte.......
  • Contact

Recherche